Guide pratique assurance habitation

Pour mieux comprendre et mieux choisir
Tarif express Obtenez votre tarif en 1 min
J'obtiens un tarif

Multirisque habitation locataire : comment faire en cas de dégâts des eaux ?

| 21 octobre 2016

La plupart des contrats multirisques habitation (MRH) comporte une garantie dégâts des eaux. Or dans certaines circonstances, l’origine du dégât des eaux n’est pas facile à déterminer. AllSecur vous en dit plus sur les démarches à accomplir en fonction des cas de figure.

Suis-je assuré contre le dégât des eaux ?

Dégats des eaux

La protection contre le dégât des eaux n’est obligatoire que pour les locataires. Vérifiez donc au préalable que vous êtes bien assurés contre ce risque. Le dégât des eaux est l’une des clauses de votre assurance multirisques habitation (MRH).

En cas de protection, vous serez couverts pour les dommages consécutifs aux fuites, ou encore à des ruptures de canalisation, du débordement d’une baignoire ou d’un lave-linge par exemple. Il est toujours bon de vérifier l’étendue des garanties de votre contrat et les éventuelles exclusions.


Quand déclarer votre dégât des eaux ?

Vous disposez d’un délai de cinq jours pour informer votre assureur d’un dégât des eaux et lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. A noter que les pratiques évoluent : un nombre croissant d’assureurs acceptent désormais d’être contactés par voie téléphonique. Ils envoient alors en retour un constat dégât des eaux qu’il faudra remplir. Si vous êtes la seule personne en cause, il vous faudra remplir vous-même ce constat dégât des eaux. Le cas échéant, vous devrez le remplir avec vos voisins.


Bon à savoir :

Le constat dégât des eaux n’est pas obligatoire mais il permet de faciliter l’indemnisation car il rassemble l’ensemble des éléments détaillant le sinistre et notamment : son lieu, ses causes et circonstances, la nature des dommages mais aussi les coordonnées des personnes concernées par le sinistre.

Sachez aussi que la visite de l’expert n’est pas obligatoire. Votre assureur peut néanmoins la juger nécessaire si le montant des dommages est élevé et dépasse 1600 euros.

Qui doit le déclarer ?

L’origine de certaines fuites d’eau est parfois difficile à établir. Votre voisin peut ainsi être la victime d’une fuite d’eau qui provient de votre appartement sans pour autant que vous en soyez conscients. Dans d’autres cas, la fuite d’eau peut survenir dans les parties communes et impacter l’ensemble de la copropriété..

Dans tous les cas, les victimes comme les personnes à l’origine d’un dégât des eaux doivent avertir au plus vite leur assureur respectif et déclarer le sinistre. Bien souvent, plusieurs assurances entrent en jeu : l’assurance des locataires ou propriétaires occupants, l’assurance de l’immeuble et parfois même, l’assurance propriétaire non occupant dans le cas d’un appartement en location.

Si vous subissez le dégât des eaux, il vous faudra suivre la procédure normale. Autrement dit, faire votre déclaration de sinistre auprès de votre assureur dans les délais impartis et informer au plus vite les responsables de la fuite d’eau: voisins, syndicat de copropriété ou bien encore votre propriétaire, si vous êtes locataire.