Guide pratique assurance habitation

Pour mieux comprendre et mieux choisir

Déclaration de sinistre : comment éviter les erreurs ?

| 06 juin 2016

Avant le sinistre : souscrivez un contrat adapté à vos besoins


Avant toute chose : assurez-vous que votre contrat d’assurance corresponde en tout point à votre situation. Un bilan complet de vos possessions peut s’avérer utile pour bien choisir vos garanties. Le tarif n’est pas le seul critère : interrogez aussi votre assureur sur la franchise, autrement dit la somme restant à votre charge dans le cas d’un sinistre. Prenez garde aussi aux exclusions de garanties. Par exemple, les sociétés d’assurances peuvent exiger la mise en place de certains moyens de protection pour accorder la garantie vol. Il peut ainsi vous être demandé d’équiper les portes d’entrée de deux systèmes de fermeture ou encore de protéger les fenêtres facilement accessibles par des volets résistants ou des barreaux. Une lecture attentive des détails de votre contrat n’est pas superflue.

Respectez les délais imposés


La déclaration dépend de la nature du sinistre qui vous affecte. Pour un dégât des eaux, un incendie, une inondation ou encore des accidents électriques, vous disposez de cinq jours ouvrés pour faire votre déclaration de sinistres. Pour les vols et le vandalisme, ce délai est de deux jours. Enfin, s’il s’agit d’un sinistre tombant dans la catégorie des catastrophes naturelles, vous disposez de 10 jours. Il est important que vous respectiez ces délais car votre assureur pourrait refuser ou réduire la compensation du préjudice. Votre indemnisation pourrait donc être beaucoup moins importante qu’attendue.

Gardez toutes les preuves des dommages


Pensez bien à préserver l’ensemble des preuves et des factures relatives aux objets endommagés à l’occasion d’un sinistre : l’ensemble de ces documents vous aidera à justifier l’existence et la valeur de vos biens. S’il s’agit d’un incendie, ne jetez aucun des objets brûlés. Dans le cas d’un vol, il vous faudra apporter la preuve que ce dernier s’est produit exactement dans les conditions décrites dans votre contrat. Il est impératif que vous possédiez les pièces justificatives et relatives aux biens volés. Enfin, si vous êtes victimes d’un dégât des eaux exigeant une réparation d’urgence, veillez bien à conserver l’ensemble des factures des plombiers, serruriers et des autres corps de métiers intervenus. Vous pourrez ainsi les joindre à votre déclaration de sinistres. De manière générale, si les dégâts n’exigent pas d’intervention rapide, il vaut mieux attendre le passage de l’expert ou encore le feu vert de votre assureur pour remettre à neuf les pièces endommagées.