Guide pratique assurance habitation

Pour mieux comprendre et mieux choisir
Tarif express Obtenez votre tarif en 1 min
J'obtiens un tarif

Assurance habitation : qui prend en charge les réparations après un sinistre ?

| 06 décembre 2017

Un important dégât des eaux est survenu dans votre appartement. Qui du locataire ou du propriétaire va devoir s’acquitter de la facture des réparations ? Réponses avec AllSecur.

Toit maison

Qui prend en charge les réparations après un sinistre ?

Après un important dégât des eaux, votre parquet est sévèrement endommagé. En tant que locataire, vous restez responsable de l’ensemble des dommages causés à votre appartement durant toute la durée du bail. C’est donc à votre assurance qu’incombe la prise en charge des réparations.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la souscription à un contrat d’assurances habitation est obligatoire pour tout locataire. En revanche, un propriétaire occupant ou pas l’habitation n’y sera pas contraint. Cette assurance va permettre de couvrir l’ensemble des risques locatifs : les dégâts des eaux, l’incendie, le vol ou encore le vandalisme pour ne citer que quelques exemples.

Mais attention : la prise en charge des réparations par votre assurance ne signifie pas un embellissement de votre habitation mais une remise à neuf. Dans les faits, cela peut se traduire par le refus de votre compagnie d’assurances de procéder par exemple au vernissage du parquet. Pour bien connaître les domaines de responsabilité du locataire, reportez-vous au décret des réparations dites locatives.

Selon ce document, c’est au locataire qu’incombe l’entretien des revêtements de sol (parquets, moquettes, lino…) et notamment le cirage du parquet, l'entretien courant de la vitrification du parquet, le remplacement de quelques lames, ou encore la pose de raccords de moquette ou de tout autre revêtement, notamment en cas de tâches et de trous.


Les réparations locatives

De façon générale, en tant que locataire, vous êtes responsable de l’ensemble des dégradations ou des pertes qui pourraient survenir lors de votre bail. A moins que vous n’apportiez la preuve que ces dégradations ont eu lieu à la suite d’une effraction, en cas de force majeure ou encore par la faute de votre propriétaire.

Vous devez aussi veiller à maintenir en l’état le logement que vous occupez. Cela suppose notamment d’assurer l’entretien courant du logement mais aussi les menues réparations qui pourraient s’imposer. Si vous ne le faites pas, votre propriétaire pourrait retenir sur le dépôt de garantie le montant correspondant aux réparations locatives que vous auriez dû réaliser durant votre période de location.

Dans la liste des tâches qui vous incombent, on trouve par exemple, l'entretien courant du jardin, celui des auvents, terrasses et marquises. C’est encore à vous d’assurer le graissage des gonds et des charnières, ou encore de procéder aux légères réparations des boutons et poignées de portes. Enfin, si vous égarez ou abîmez les clés, il vous incombe aussi de les remplacer.