Guide pratique assurance habitation

Pour mieux comprendre et mieux choisir

Comment bien s'assurer lors d'un échange de maison pendant les vacances ?

| 06 juin 2016

Les organismes facilitant l’échange de maisons laissent cependant aux intéressés le soin de contracter une assurance relative au prêt de l’habitation. Or, il n’est pas toujours facile de savoir comment est assurée la famille avec laquelle vous échangez votre maison. Avant de vous lancer dans l’aventure d’échange de maisons, assurez-vous bien d’avoir entamé les démarches nécessaires.

Précautions à prendre avant le départ


Vérifiez que vous possédez une garantie responsabilité civile villégiature. Elle est prévue dans la plupart des contrats d’assurance multirisques habitation (MRH) et couvre spécifiquement les dommages causés aux tiers qui pourraient survenir dans le cadre d’une location saisonnière ou affecter son propriétaire.

Cependant, ce point reste à vérifier auprès de votre assureur.
Outre la vérification de cette garantie dans votre contrat, il vous faudra aussi vous assurer que le partenaire qui occupera votre maison possède aussi une couverture responsabilité civile villégiature.

Dans tous les cas de figure, il est conseillé à chaque famille de consulter son assureur pour faire le point sur les garanties prévues dans les contrats d’assurance habitation. Ce dernier pourra ainsi procéder à des adaptations de ce contrat. Par exemple : en insérant une clause d’abandon de recours contre le responsable dans le contrat multirisques habitation.

Limitée dans le temps, la garantie villégiature de votre assurance habitation ne vous protègera que durant trois mois. Elle est aussi souvent plafonnée dans l’espace : il est donc important de vérifier la limite territoriale en cas d’échange avec l’étranger.
Si les garanties du contrat MRH interviennent lorsque l’habitation est occupée à titre gratuit, il est toujours préférable de faire préciser par votre assureur que ces garanties jouent exactement dans les mêmes conditions que si le logement avait été occupé par l’assuré lui-même.

Bon à savoir : l’assurance multirisques habitation (MRH) ne couvre pas l’annulation du voyage consécutive à l’annulation de dernière minute du partenaire de l’échange de maisons.