Guide pratique assurance habitation

Pour mieux comprendre et mieux choisir

Assurance : Comment calculer la valeur résiduelle des bien mobiliers ?

| 07 juillet 2016

L’indemnisation de vos biens après un sinistre se fera sur la base de l’application d’un coefficient de vétusté, qui établit la différence de la valeur de votre bien avant et après le sinistre. Ce coefficient est différent en fonction de la nature des biens immobiliers concernés mais aussi en fonction des années d’usure de ces biens.

Dès la première minute de possession, la valeur résiduelle de la plupart des biens immobiliers est ainsi inférieure à la valeur d’achat et se réduit plus ou moins vite en fonction de sa nature. Voici quelques exemples :

Valeur résiduelle à la première année, dès leur sortie de chez le marchand :


  • le gros électroménager ne vaut plus que 86% de sa valeur
  • le petit électroménager 80% -la télévision et la Hi-Fi 90%
  • les vêtements et chaussures 66%


Valeur résiduelle après trois ans :


  • le gros électroménager ne vaut plus que 57% de sa valeur à l’achat
  • le petit électroménager 40 %
  • la télévision Hi-Fi 70%
  • les vêtements et les chaussures 5%. 

Valeur résiduelle après 5 ans :


  •  le gros électroménager ne vaut plus que 29% de sa valeur à l’achat
  • le petit électroménager 5%
  • la télévision et la Hi-Fi 50%
  • les vêtements et les chaussures 0% 

Il est donc nécessaire de bien se préparer à l’éventualité d’un sinistre. L’assurance de certains biens, à l’image par exemple d’objets de valeur, ne sont pas couverts par une assurance simple. Il vous faudra donc contracter des options supplémentaires. Il est également recommandé de faire expertiser vos biens de valeur de façon à ce que leur valeur résiduelle soit correctement évaluée lors d’un sinistre.

Bon à savoir :

Le mobilier de style comme la vaisselle ne perdent pas de leur valeur et restent toujours à 100% de leur valeur initiale. Cela signifie donc qu’ils restent considérés comme neufs quel que soit leur âge.