Guide pratique assurance habitation

Pour mieux comprendre et mieux choisir

Assurance location d'un appartement meublé : quelles sont les spécificités à prendre en compte?

| 29 juin 2016

Cependant, les règles de responsabilité civile ne changent pas : le locataire sera en effet tenu d’indemniser le propriétaire s’il est à l’origine de dommages au mobilier et aux murs. Il sera également responsable des préjudices causés aux voisins suite à un éventuel sinistre qu’il aurait occasionné. De son côté, le propriétaire devra aussi indemniser les personnes physiques et morales ayant subi des dommages par la faute de son bien immobilier. Il aura aussi tout intérêt à souscrire une assurance multirisques habitation qui lui permettra de s’assurer contre les risques incendies, les explosions mais aussi les dégâts des eaux et les catastrophes naturelles.

Quelle assurance dans le cadre d’une location meublée saisonnière ?


Du côté du locataire, l’assurance d’une location meublée saisonnière peut être obtenue grâce à la garantie responsabilité civile villégiature. Cette garantie figure dans la plupart des contrats multirisques habitation (MRH). Veillez donc à vous assurer au préalable que cette clause est bien présente dans votre contrat. Elle couvre les dommages consécutifs à un incendie, à un dégât des eaux ou encore à une explosion à l’extérieur du domicile habituel. Petites particularités : cette garantie est limitée dans le temps (trois mois) et parfois aussi dans l’espace à une distance kilométrique du foyer. Côté propriétaire, une location meublée saisonnière doit être assurée en recours des voisins et tiers : cette mesure permettra ainsi de procéder à l’indemnisation d’autrui pour tous les préjudices subis (incendies, dégâts des eaux, etc…) et trouvant son origine dans le logement. Le propriétaire peut aussi souscrire une garantie de responsabilité civile qui couvrira les occupants successifs du logement.

Quelle assurance pour une location meublée étudiant ?


Si vous êtes étudiant, vous pourrez très bien faire valoir la garantie villégiature de vos parents sur le logement qu’il occupe. A nouveau, il vous faudra au préalable vous assurer que cette clause figure dans leur contrat multirisques habitation (MRH). Le cas échéant, vous pouvez toujours demander à ce qu’elle soit rajoutée dans le contrat en contrepartie d’une augmentation des cotisations.

Bon à savoir : dans le cas d’une location meublée pour étudiants, le cadre légal autorise le propriétaire à faire signer un bail de 9 mois.