Guide pratique assurance habitation

Pour mieux comprendre et mieux choisir

Assurance habitation locataire : petit tour d'horizon en 5 points

| 19 novembre 2015

1. La souscription d’une assurance habitation locataire est toujours obligatoire… ou presque.

Vous n’y échapperez pas. La loi prévoit en effet que le locataire souscrive une assurance habitation car il est responsable des dommages qu’il cause pendant toute la durée de la location de son logement.
Quelques exceptions viennent cependant toujours confirmer la règle : les occupants des locations saisonnières, des résidences secondaires, des logements-foyers ou encore des meublés et des logements de fonction ne sont pas soumis à l’obligation de souscrire une assurance habitation locataire. 
Rien ne vous empêche pour autant de vous assurer pour couvrir votre responsabilité et protéger vos biens et patrimoines. 

2. Et quid si le locataire n’en souscrit pas ?

Le locataire non assuré mais responsable d’un sinistre est tenu d’indemniser personnellement le propriétaire. Ce dernier peut même exiger de son locataire qu’il lui remette une attestation d’assurance lors de la remise des clés de l’habitation. Rien n’empêche non plus le propriétaire d’inclure une clause de résiliation dans le contrat de location pour défaut d’assurance. Cependant, le locataire est libre de choisir l’assureur de son choix pour souscrire son contrat d’assurance habitation locataire. 

3. Quelle assurance habitation contracter lorsqu’on est locataire?

La multirisque habitation : c’est LA garantie incontournable dans le domaine de l’assurance locataire au même titre que l’assurance propriétaire. Cette garantie couvre en général un certain nombre d’événements : les dommages liés aux vols, dégâts des eaux, les événements naturels (grêle, tempête, neige) mais aussi  le vandalisme, les bris de glace, les incendies ou encore explosions. Les catastrophes naturelles et technologiques rentrent aussi dans le domaine de couverture. 

4. L’assurance habitation multirisque vous couvre envers votre propriétaire et vos voisins

Plus de soucis à vous faire : l’assurance multirisque habitation couvre vos responsabilités de locataire envers votre propriétaire. Les situations de sinistres sont nombreuses. La procédure est alors simple et immuable : l’assureur indemnise alors le propriétaire des dommages dont le locataire est responsable. Cette assurance couvre aussi les responsabilités du locataire envers ses voisins ou, ce que l’on nomme dans le jargon, ses tiers. Par exemple dans le cas où un dégât des eaux chez vous aurait atteint votre voisin, vous êtes protégé.  Cette couverture se fait en général au travers d’une garantie «recours des voisins et des tiers » inclue dans le contrat.

5. L’assurance multirisque habitation garantit vos biens en tant que locataire

Grâce à une assurance habitation multirisques, les biens du locataire sont complètement couverts. Par complètement, il faut entendre non seulement tout ce que contient son logement-  les meubles, vêtements, appareils électroménagers - mais aussi l’ensemble des améliorations et embellissements que le locataire aura bien voulu apporter à son habitation depuis son entrée dans l’appartement. Peintures, ajout de faux-plafonds, aménagements d’une cuisine ou d’une salle de bain en font partie.