Guide pratique assurance habitation

Pour mieux comprendre et mieux choisir

L'assurance habitation en 10 points clés

| 18 octobre 2016

1. Suis-je dans l’obligation de contracter une assurance habitation ?

Il existe plusieurs cas de figure. Le locataire, le copropriétaire qui occupe l’habitation et celui qui ne l’occupe pas doivent contracter une assurance logement. En revanche, un propriétaire occupant ou pas l’habitation n’y sera pas contraint. Par mesure de prudence, mieux vaut en contracter une. 

2. Que doit comprendre mon assurance?

Au moment de souscrire votre contrat d’assurance, lisez avec beaucoup d’attention les dispositions générales du contrat. Ce document détaillera exactement les garanties couvertes dans le cadre de cette assurance. En général, un contrat assurance multirisque habitation couvre l’assurance responsabilité civile et les garanties suivantes : incendie,dégâts des eaux, vol, vandalisme, bris de glace couvrant les dommages matériels (bris, fissures...) subis, par exemple, par les vitres ou encore les fenêtres et les baies vitrées, catastrophes naturelles, tempêtes et autres événements climatiques, catastrophes technologiques, actes de terrorisme ou d’attentats.

3. Quelles options me concernent tout particulièrement ?

Cette étape doit vous forcer à faire le point sur vos besoins intrinsèques. Si vous avez par exemple des enfants scolarisés, assurez-vous par exemple que vous avez bien opté pour l’extension de garantie assurance scolaire. Un jardin complémente votre jolie maison ? Pas de problèmes : il vous faut alors choisir un contrat d’assurance logement qui intègre la garantie des installations extérieures. 

4. Que faut-il vérifier dans les franchises?

Petite leçon de vocabulaire pour bien se comprendre : une franchise correspond à la somme qui vous restera à charge en cas de sinistre. C’est une notion importante dans la mesure où un tarif d’assurance habitation faible peut très bien cacher des montants de franchise élevés. Il faut donc évaluer à l’avance le montant des franchises que vous êtes prêts à accepter. Les conditions générales présentes dans votre contrat vous offrent en général une estimation assez précise du tableau des franchises.

5. Quelles sont les modalités de remboursement ?


Faites très attention : il existe dans le domaine des assurances deux notions très distinctes qui sont respectivement, la notion de vétusté et celle du mode de remboursement en valeur à neuf. Ces deux notions ne sont pas innocentes dans la mesure où elles sont susceptibles de changer le mode de remboursement en cas de sinistre mais aussi le prix de votre assurance habitation.

6. Que déclarer au juste ?

L’un des premiers éléments à déclarer est précisément la surface de votre logement et/ou le nombre de pièces. Il vous faudra aussi assurer ce que l’on appelle communément, votre capital immobilier, autrement dit l’ensemble du mobilier qui compose votre habitation. Cela peut inclure non seulement les meubles mais aussi l’équipement informatique ou encore la vaisselle et l’électroménager. C’est sur la base de ce capital que seront calculées vos cotisations, et le cas échéant, votre indemnisation en cas de sinistre.  

7. Mes bijoux sont-ils couverts par mon assurance habitation ?


Attention encore une fois à bien lire les dispositions générales de votre contrat. Les bijoux comme les objets d’art et autres objets de valeur peuvent être couverts. Mais pas toujours. Si cela n’est pas le cas, il vous faudra alors souscrire une garantie à part. 

8. Comment être sûr de faire le bon choix ?


Il existe un certain nombre d’éléments vous permettant de guider votre choix final. Pensez par exemple à vérifier quels sont les services complémentaires offerts par votre assurance. Vous apprécierez ainsi tout particulièrement de pouvoir bénéficier de l’intervention en urgence d’un plombier en cas de sinistre par exemple. La prise en charge de frais d’hébergement après un incendie peut aussi se révéler utile.  

9. Quels sont les avantages offerts par la souscription d’une assurance sur Internet ?


L’assurance en ligne vous assure la possibilité de contracter une assurance habitation pas cher. Les frais de gestion et charges de structure étant plus faibles que ceux des agences traditionnelles, les assureurs en ligne peuvent consentir des tarifs plus compétitifs. Les procédures de souscription sont aussi bien souvent plus simples. 

10. Comment être certain d’obtenir le meilleur prix ?


En comparant. N’hésitez pas pour cela à demander des devis précis pour vous faire une idée du montant de votre prime et de la nature des garanties couvertes.