Astuces habitation

Pour être bien chez soi
Tarif express Obtenez votre tarif en 1 min
J'obtiens un tarif

Quel système d’alarme choisir ? Législation et conseils

| 28 novembre 2016

Pour sécuriser au mieux votre habitation, installez un système d’alarme adapté à vos besoins, à la configuration, comme à la valeur de vos biens.

1 – Les différents systèmes d’alarme

Système alarme

Suivant votre vie au quotidien, vous pouvez opter pour une alarme traditionnelle ou pour une alarme connectée.

Le système d’alarme traditionnel est relié – avec ou sans fil - à des contacteurs, placés aux portes et aux fenêtres, ainsi qu’à des détecteurs de mouvement : dès qu’une intrusion est repérée, la sirène se met en marche. Il peut aussi être relié à une caméra de surveillance, à un centre de surveillance, ou prévenir directement par SMS. En quittant ou en entrant dans son domicile, le système s’active et se désactive en toute simplicité, grâce à une télécommande.

Sur un même principe, le système d’alarme connecté est quant à lui relié à la box Internet : cela permet de l’activer ou de le désactiver via le site web de son fabricant, sur son smartphone ou sur sa tablette. Si le système est relié à une caméra, il est même possible de visionner les images en direct. Attention : équiper son système de surveillance d’une caméra implique de respecter une législation précise. Il est obligatoire d’en informer toute personne qui travaille régulièrement à domicile ( aide-ménagère, garde d’enfant… ). Il est interdit de filmer à l’extérieur de sa propriété, conformément au principe de respect de la vie privée. Il faut également s’assurer que seules les personnes autorisées par le propriétaire des lieux ont le droit de visionner les images. Enfin, si les images sont enregistrées, il est obligatoire de le déclarer à la CNIL – Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés.


2- Un système d’alarme adapté

Comment choisir ? Certains points peuvent faire toute la différence.

Si vous avez des animaux domestiques, préférez un système à détection d’animaux domestiques, pour éviter que le passage du chat ne déclenche l’alarme.

Votre maison est grande, à plusieurs entrées ou plusieurs niveaux : un système de zonage ou de protection partielle permet de ne surveiller qu’une partie de votre foyer, et de vous prévenir d’une intrusion même quand vous êtes chez vous.

Après estimation de la valeur de vos biens, l’assureur peut vous imposer un matériel normé NF A2P : établi avec des critères précis et exigeants, gage de performance.


3- Avant d’acheter, les points à garder en tête

Quel que soit le système d’alarme que vous choisirez, deux points sont à garder en tête au moment de l’achat. Tout d’abord, pensez au coût de l’abonnement, il dépendra des services inclus dans votre système, et de vos choix d’options supplémentaires, ainsi que du choix pour une télésurveillance assurée par un centre spécialisé.

Pensez aussi à la configuration de l’endroit que vous voulez sécuriser, et vérifier que le système que vous allez acheter prend bien en compte vos contraintes : nombres de contacteurs suffisant pour couvrir les ouvertures – portes et fenêtres -, alarme exterieure avec flash pour une maison...