Guide pratique assurance auto

Pour mieux comprendre et mieux choisir
Tarif express Obtenez votre tarif en 1 min
J'obtiens un tarif auto

Voiture volée, incendiée : comment calculer son indemnisation ?

| 29 novembre 2016

Circonstances du sinistre, réactivité, conditions du contrat... De nombreux éléments entrent en jeu dans le calcul du taux d’indemnisation pour l’incendie et le vol de voiture.

1 - Pour être indemnisé

Voiture volée incendiée

Pour être sûr de toucher une indemnité pour un incendie ou un vol de voiture, il faut commencer par porter plainte auprès du commissariat de police, au plus vite après avoir constaté le sinistre. Soyez le plus précis possible sur les circonstances du vol ou de l’incendie : le modèle du véhicule, l’endroit du stationnement, la carte grise éventuellement à l’intérieur...

Vous avez ensuite un délai de 48h en cas de vol ou de 5 jours ouvrés en cas d’incendie pour contacter votre assureur et déclarer le sinistre, d’abord de manière formelle. Vous devrez fournir un dossier de demande d’indemnisation, dans lequel figurera le récépissé de votre dépôt de plainte. Une fois la plainte déposée, le véhicule volé est recherché et le véhicule incendié est examiné par un expert qui constatera l’étendue des dégâts et estimera le montant de l’indemnité.


2 - Le montant de l’indemnité

Le montant de l’indemnité dépend des conditions de votre contrat. Votre contrat d’assurance auto peut vous imposer des équipements de protection comme une alarme ou un bloque-volant, et peut aussi conditionner l’indemnité à certaines mesures de précautions. Le taux de l’indemnité peut être réduit par des vitres laissées grandes ouvertes, des clés laissées sur le contact...


3 - Véhicule volé, véhicule retrouvé

L’indemnisation pour une voiture volée dépend de si celle-ci a été retrouvée ou non. Si elle n’a pas été retrouvée dans les 30 jours qui suivent la déclaration de vol, l’indemnité est calculée selon les clauses du contrat d’assurance, ainsi que sur son ancienneté : si cela fait moins de 6 mois que vous l’avez acheté, et que vous pouvez présenter la facture d’achat ou un certificat de vente, il y a de grandes chances pour que vous soyez indemnisé à hauteur du prix d’achat.

Si le véhicule est retrouvé sous 30 jours, il vous sera rendu, endommagé ou non. S’il est retrouvé après 30 jours et que l’indemnité a été versée, vous pourrez soit récupérer votre voiture et rembourser le montant de l’indemnité, soit garder l’indemnité et votre assureur récupérera votre voiture : cette modalité dépend de votre contrat.


4 - Véhicule retrouvé endommagé... ou non

Votre voiture a été retrouvée endommagée : les garanties autres que l’indemnité couvrent les réparations, dans la limite des conditions posées par le contrat.

Votre véhicule peut aussi avoir été retrouvé en parfait état, sans aucun dommage ni même aucune trace d’effraction... à croire qu’il n’a pas été volé ! Votre assureur peut remettre en question votre indemnité. Pensez alors à une contre-expertise, voire à contester la décision. Le vol de votre voiture a pu être la cause de quelques frais, plus ou moins importants : frais de transports, fourrière... Vous êtes en droit de demander au moins le remboursement des frais engagés.