Guide pratique assurance auto

Pour mieux comprendre et mieux choisir

Jeune conducteur, assurance au tiers ou tous risques ?

| 02 février 2016

De quoi s’agit-il ?


L’assurance au tiers est obligatoire pour toutes les automobiles. Elle permet l’indemnisation de tous les dommages matériels et corporels causés à des victimes (un piéton, un passager ou encore un autre véhicule). Si vous n’êtes pas responsable de l’accident, les réparations sur votre auto peuvent être couvertes par l’assurance de l’autre véhicule responsable.En revanche, cette formule ne couvre pas vos propres dommages matériels et corporels dans un certain nombre de circonstances. Donc si vous avez un accident responsable, les réparations sur votre véhicule ne seront pas couvertes.
Alors que l’assurance tous risques couvre vos propres réparations et pas seulement celles des tiers.  Elle comprend donc toutes les garanties possibles en matière d’assurance automobile: l’assurance de la responsabilité civile du conducteur et de toutes les personnes, les dommages corporels aussi bien que les dégâts matériels. C’est en général l’assurance recommandée pour un véhicule neuf ou très récent.
 
 

Quelles conséquences quand on est jeune conducteur ?


Pour le jeune conducteur, le choix de l’une ou l’autre de ces formules dépend de sa situation. S’il possède un véhicule tout neuf, il conduira plus sereinement sur la route si la voiture dispose d’une couverture tous risques et une conduite plus sereine diminue le risque d’accident. . En optant pour cette formule, il aura aussi la possibilité de bénéficier d’une indemnisation qu’il soit responsable ou pas de l’accident.
S’il choisit une assurance au tiers, le jeune conducteur obtiendra une prime d’assurance plus faible mais ne bénéficiera pas de la prise en charge des frais s’il est responsable d’un sinistre.
 

Quelques astuces pour payer moins cher :


  • Optez pour la conduite accompagnée : les jeunes conducteurs qui ont pris des cours de conduite accompagnée bénéficient d’un avantage tarifaire, avec des remises pouvant même aller jusqu’à 20% de leur assurance jeune conducteur. Les statistiques montrent en effet qu’ils ont cinq fois moins de risque d’accident qu’un jeune conducteur classique.

  • Choisissez une petite cylindrée : les  petites voitures d’occasion et de faible puissance, de préférence plus cotées à l’argus, coûtent beaucoup moins cher en assurance pour le jeune conducteur.  Dans ces circonstances, contracter une simple assurance au tiers suffit.

  • Comparez les offres : afin d'obtenir un devis assurance jeune conducteur, n’hésitez pas à comparer les offres de tous les prestataires : les tarifs peuvent ainsi varier du simple au double pour le même profil de jeune conducteur. Les comparateurs pourront aussi vous donner un coup de pouce pour choisir la couverture la plus juste selon votre situation.

AllSecur propose des contrats d'assurance auto tous risques, tiers plus ou à la carte avec des tarifs très compétitifs. Les conditions minimales d’expérience de conduite sont d'avoir au moins deux ans de permis et d'avoir été assuré au moins 2 années consécutives.