Guide pratique assurance auto

Pour mieux comprendre et mieux choisir

Alcool au volant : connaissez-vous vraiment la réglementation en vigueur ? Faites le quizz.

| 06 juillet 2016

1 – A partir de quel taux d’alcool dans le sang est-il interdit de conduire ?


  • 0,10 g/l
  • 1 g/l
  • 0,50 g/l

Réponse : la limite du taux d’alcoolémie autorisé est de 0,50g/l

2- Et lorsqu’on est un jeune conducteur ?


  • 0,80 g/l
  • 0,50 g/l
  • 0,20 g/l

Réponse : durant le permis probatoire, le taux limite autorisé est de 0,20 g/l

3- Dans quel(s) cas sera obligatoirement contrôlé le taux d’alcoolémie ?


  • En cas d’accident ayant entrainé un dommage matériel
  • En cas d’accident ayant entrainé un dommage corporel
  • En cas d’infraction au code de la route
  • En cas d’ivresse manifeste
  • Jamais

Réponse :
le taux d’alcoolémie est systématiquement contrôlé en cas d’accident ayant entrainé un dommage corporel et en cas d’infraction au code de la route, même sans état d’ébriété manifeste. Hormis les contrôles obligatoires, les contrôles peuvent être aussi aléatoires, en dehors de toute infraction.

4 – Dans le cas d’un accident ayant entrainé un dommage corporel où je ne suis pas responsable : vais-je être contrôlé ?


  • Oui
  • Non
  • Peut-être pas, si j’ai de la chance

Réponse : Oui : en cas d’accident ayant entrainé un dommage corporel, vous serez contrôlé même si vous n’êtes pas responsable.

5- Par qui peut être contrôlé le taux d’alcoolémie ?


  • Un agent de police
  • Un agent de gendarmerie
  • Vous-même
  • Le videur de la boîte de nuit

Réponse : Les contrôles sont effectués par un agent de police ou de gendarmerie. Mais avant de prendre le volant, il est plus que prudent d’estimer son taux, en faisant soi-même un test. Et si vous êtes videur de boîte de nuit, n’hésitez pas à conseiller l’usage de l’éthylotest en cas de doute.

6 – Ai-je droit de refuser de souffler dans le ballon ?


  • Oui
  • Non
  • Ça dépend

Réponse : Oui, chacun a le droit de refuser de souffler dans l’alcootest, mais il est interdit de refuser de se soumettre au dépistage par prise de sang ou par éthylomètre.

7 – Quelles sont les sanctions en cas de non-respect de la règlementation ?


  • Une amende
  • Un retrait de points
  • Une suspension du permis de conduire
  • Un retrait immédiat du permis
  • Une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 2 ans
  • L’interdiction de conduire certains véhicules

Réponse :
Toutes. Pour un taux d’alcoolémie entre 0,5 g/l et 0,8 g/l, la sanction peut être une amende forfaitaire, un retrait de 6 points de permis – notamment pour les permis probatoires – et une suspension du permis. Pour un taux supérieur, le permis peut être retenu, suspendu, voir annulé. La sanction peut aller jusqu’à une peine d’emprisonnement.