Astuces auto

Pour conducteurs malins

Faire réparer sa voiture : comment choisir un bon garagiste ?

| 26 janvier 2016

Conseils pour choisir un bon garagiste

Opter pour un garage agréé par votre société d’assurances


Pour bien choisir son garagiste, mieux vaut choisir un professionnel agréé par votre société d’assurances. Cette initiative vous permettra ainsi de ne pas avancer les frais de réparation. Par ailleurs, la sélection de ce garage par votre assureur est une garantie de son sérieux et de ses compétences.
 

Demander les tarifs


Afin d’éviter les arnaques, assurez-vous que votre garagiste ait bien affiché ses tarifs à l’intérieur mais aussi à l’extérieur de son local. Un arrêté du 3 décembre 1987 oblige en effet ce professionnel à afficher ses prix en TTC : le taux horaire de la main d’œuvre de même que le montant des différentes prestations (entretien, tôlerie, peinture etc..). Si ces tarifs ne sont pas affichés, mieux vaut opter pour un autre garagiste.
 

Faire réaliser un devis


Afin de ne pas avoir de mauvaises surprises, pensez à demander un devis à votre garagiste.  Cette démarche est importante car le devis fait office de contrat. Attention: le devis peut être payant et coûter 10% du prix des réparations prévues. Une fois les travaux réalisés, pensez à faire déduire ces 10% déjà acquittés de la facture finale.
 

Faire établir un ordre de réparation


Sur ce document rédigé en deux exemplaires doivent apparaître clairement non seulement les travaux à effectuer mais aussi le montant présumé des opérations. Il doit être signé par les deux parties et doit bien stipuler que vous n’acceptez aucun travail supplémentaire.
 

Bien s’assurer de la réparation du véhicule


Certains garagistes facturent des pièces qui ne seront finalement jamais remplacées.
Afin d’éviter les arnaques, pensez à demander à votre garagiste de conserver les pièces usagées et de vous les montrer. S’il est honnête, il acceptera sans difficultés.

 

S’interroger sur la provenance des pièces


Si votre voiture est déjà âgée, vous pouvez très bien demander à votre garagiste d’utiliser des pièces « adaptables », autrement dit, des pièces qui ne proviennent pas directement du constructeur. Ces pièces sont généralement moins chères et de qualité correcte.

 

Demander le temps de réparation


Il existe des moyens de contrôler les temps de réparation de votre automobile. Les constructeurs autos ont en effet établi des barèmes détaillant le temps de réparation nécessaire. Ces documents seront utiles à votre garagiste pour lui permettre d’estimer le temps de main d’oeuvre qui sera ainsi notifié dans le devis. C’est un bon moyen d’éviter de payer des frais supplémentaires, lesquels peuvent vite s’avérer extrêmement onéreux.

 

Souscrire une garantie protection juridique


Vous pouvez enrichir votre contrat d’assurance auto par une garantie protection juridique. Cette disposition est particulièrement précieuse dès lors qu’il y a litige avec votre garagiste car elle vous permet de bénéficier d’une assistance pour faire valoir vos droits.
 

Vous faire accompagner par un connaisseur


Que vous soyez parfaitement novice en matière de mécanique ou juste pressé, vous risquez bien de vous faire escroquer par votre garagiste. Si d’aventure vous connaissez un spécialiste de la mécanique, n’hésitez pas à l’emmener avec vous. Il saura sans aucun doute détecter les abus sans grandes difficultés.