Astuces auto

Pour conducteurs malins

Que faire en cas de perte du permis de conduire ?

| 06 juin 2016

1 – La déclaration de perte


La première étape est de déclarer la perte du permis de conduire auprès de la gendarmerie ou du commissariat de police de votre département de résidence. La déclaration de perte peut parfois être réalisée en préfecture, sous-préfecture ou mairie, suivant votre lieu d’habitation. Après avoir rempli le formulaire de déclaration, un récépissé vous sera remis, vous autorisant à conduire pendant 2 mois, le temps de réaliser toutes les démarches. Celui-ci a également valeur de permis auprès de l’assurance. En cas d’accident, vous serez couvert en conformité avec votre contrat d’assurance. Si vous avez perdu votre permis à l’étranger, vous devez d’abord faire la déclaration de perte auprès de la police locale, puis du Consulat de France. A la différence du récépissé reçu en France l’attestation du Consulat ne vous permet pas de conduire : pour pouvoir prendre la route, il vous faudra ensuite, dès votre retour sur le territoire français, vous rendre en gendarmerie ou commissariat pour faire votre déclaration et obtenir le récépissé.

2 – La demande de duplicata


Une fois le récépissé obtenu, vous avez deux mois pour obtenir le duplicata de votre permis de conduire. Il vous faut remplir un formulaire de demande de duplicata auprès de la préfecture ou la sous-préfecture de votre département d’habitation, ainsi qu’un formulaire pour le format aux normes de l’Union européenne. Pour mieux préparer son dossier de demande, les deux formulaires sont téléchargeables en ligne. Vous devrez joindre au formulaire les pièces suivantes :
  •  La déclaration de perte du permis de conduire , soit le récépissé,
  •  Une pièce d’identité, l’original à présenter et une photocopie pour le dossier,
  •  3 photos d’identité identiques avec nom et prénom indiqués au verso, - Un justificatif de domicile, l’original et sa photocopie,
  •  Un timbre fiscal de 25 €,
  •  Le montant de la taxe régionale si votre région est concernée (Corse, Limousin, Poitou-Charentes, La Réunion, Guyane, Martinique)
 

3 – La réception de votre nouveau permis


Les délais de traitement peuvent varier d’une préfecture à l’autre, et l’attente peut s’étendre de deux semaines à deux mois. Vous le recevrez à votre domicile, et en cas d’absence, vous aurez 15 jours pour le récupérer en bureau de Poste. En cas de dépassement de ce délai, il vous faudra recontacter la préfecture. L’Agence nationale des titres sécurisés – ANTS – a mis en place un service de suivi en ligne : vous pouvez ainsi suivre en direct toute la procédure, de la fabrication à la livraison de votre permis de conduire.